Recyclage automobile et pièces de réemploi :
Un duo gagnant !

recyclage auto centres VHULa pièce de réemploi fait l’actualité depuis quelques semaines, les réparateurs automobiles auront bientôt l’obligation de proposer à leurs clients des pièces de réemploi lors de toute intervention sur un véhicule. Elles sont vendues par des professionnels agréés…

 Pourquoi opter pour des pièces de réemploi ?

Les pièces de réemploi issues de véhicules hors d’usage, moins chères que les pièces neuves, sont très prisées sur le marché de la réparation automobile, pour l’entretien ou la réparation d’un véhicule, notamment sur Internet qui en propose un vaste choix.

Néanmoins, pour certaines pièces touchant à la sécurité des véhicules, comme les freins ou les amortisseurs (Cf article : Quelles réparation effectuées avec des pièces d’occasion ? ) , il est essentiel de privilégier des pièces neuves, achetées de préférence chez un professionnel ou sur internet (exemple : Oscaro, Mister Auto, Norauto etc.).

Bien entendu, il vient toujours un moment où une voiture arrive en fin de vie, où le coût de sa remise en état devient exorbitant. Il est temps dès lors de l’envoyer « à la casse » plutôt que de la laisser végéter dans son jardin (polluant) ou de la vendre en pièces détachées à un autre particulier (interdit). Il devra obligatoirement passer par un centre VHU (véhicules hors d’usage) agréé.

 

Le particulier a  interdiction de vendre son véhicule pour pièces détachées

Cela fait 10 ans déjà que les particuliers ont pour obligation de remettre leur voiture  en fin de vie à un professionnel agréé par la préfecture pour son recyclage dans des conditions respectueuses de l’environnement.

Le recyclage automobile consiste à faire démonter (Après la dépollution complète du véhicule et sa destruction administrative) par un centre VHU, les pièces et les matériaux de votre vieille voiture : métaux ferreux ou non ferreux, verre et plastiques. Une partie est destinée au réemploi, tandis que le reste est recyclé ou valorisé pour produire de nouveau des matières premières utilisables notamment dans la conception de voitures neuves.

 

Quelles risques en cas d’abandon ?

À ce jour, on compte en France plus de 1,5 million de véhicules recyclés. Cependant, on estime à plus de 500 000 le nombre d’épaves qui sont chaque année détruites illégalement, malgré des sanctions pénales pouvant aller jusqu’à deux ans d’emprisonnement et des amendes d’un montant maximal de 75 000 euros. (Plus d’infos ici)

 

La solution Goodbye Car

Goodbye Car est un service national qui s’adresse aux propriétaires de véhicules en fin de vie qui souhaitent s’en séparer. Ce site sécurisé et gratuit estime le prix de rachat de votre vieille voiture et vous met en relation avec  le professionnel agréé (centre VHU) le plus proche de chez vous.

  • NOUVEAUTÉ 2018 : France Casse propose également ce service pour vous permettre d’obtenir des offres de rachats pour votre épave (réseau nation). Estimer mon véhicule.

L’enlèvement est alors gratuit pour une distance jusqu’à 15 km. Une fois que votre voiture quitte votre foyer, le centre VHU va procéder à la destruction administrative du véhicule, la dépolluer, la démonter et la recycler. Un tout nouveau départ pour votre ancienne Titine !

3 Comments

  1. Excellente idée que l’utilisation des pièces de réemploi.
    On protège l’environnement mais aussi son porte-monnaie. 🙂
    Un bonne chose pour l’avenir

  2. Merci pour cet article concernant le recyclage automobile et pièces de réemploi. Je trouve que c’est une très bonne idée parce que comme l’article a conseillé, c’est un moyen moins cher de réparer une voiture et ça aide l’environnement aussi. La prochaine fois j’aurais besoin d’une réparation véhicule, je vais chercher des pièces de réemploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.