Le marché des véhicules d’occasion en France

Avec un record de 5,6 millions de ventes enregistré en 2016, le marché des véhicules d’occasion ne cesse de se développer. Derrières les marques françaises que l’on retrouve logiquement en tête des ventes, certaines marques comme Volkswagen arrive à tirer leurs épingle du jeu. Grâce à Autovisual, des statistiques poussées ont permis d’en savoir plus sur le marché de l’occasion. Avec la croissance des ventes de véhicules neufs, nombreux sont les français à avoir vendu leurs véhicules d’occasion. Cette tendance devrait se confirmer avec les nouvelles mesures annoncées par le gouvernement pour le début d’année 2018 au sujet de la « prime à la casse ». La prime sera bientôt disponible pour l’achat d’un véhicule d’occasion récent.

Plus de 23% du marché pour la Clio !

Renault est en tête de liste dans le classement des voitures d’occasion depuis 2015. La Clio s’est vendue à près de 412 000, détenant ainsi 23 % de ce marché de l’occasion. Quant à Peugeot et Citroën, elles ont respectivement 18,7 % et 13 % de la part de marché.

Le reste du marché est départagé par les autres marques françaises et étrangères, que ce soit européenne ou asiatique. Bien entendu, la Volkswagen occupe une bonne place. Cette analyse démontre entre autres que le diesel connaît toujours autant d’adeptes en raison de ses nombreux avantages.

Enfin, on observe en marge du peloton des marques préférés, les constructeurs Opel, Ford et Fiat avec respectivement 4%, 3.8% et 2.5% de parts des annonces de véhicules d’occasion.

Les plus fortes progression par marque ont été réalisées par Dacia, Kia et Hyundai.

La zone géographique, facteur déterminant

S’il est vrai que les Français préfèrent de loin les voitures françaises, certaines régions optent plutôt pour les allemandes.

Les statistiques révèlent que les acheteurs tiennent compte de l’usine automobile qui se trouve près de leur résidence.

Cela concerne également les nombreuses opportunités qui s’offrent à eux à travers les offres commerciales et la présence des concessionnaires. Ainsi les habitants de la Haute-Normandie ont une préférence pour la marque Renault. Quant à Citroën, elle enregistre ses meilleures ventes en Bretagne. De ce fait, les régions près de la frontière allemande s’intéressent plus aux annonces dans ce pays. Pour preuve, plus de 34,55 % des véhicules circulant en Alsace sont allemands.

Le marché de voiture d’occasion interagit logiquement avec ces délimitations géographiques, puisque ce marché est indissociable à celui du neuf.

Le diesel a (toujours) le vent en poupe

Malgré une politique fiscale plus contraignante pour les véhicules diesel, notamment sur le prix du carburant à la pompe, près de 66% des véhicules d’occasion vendus sont des véhicules diesel ! Ces chiffres semblent atteindre des sommets car le premier semestre 2017 tend vers une chute des ventes. Les ventes d’occasion ont chuté de 9% en Avril 2017. L’hybride (+19,16%) et l’électrique (+53,12%) connaissent quant’ à eux de belles progression.

Qu’en est-il de la moyenne d’âge des véhicules achetés ? Elle reste très élevée car elle atteint les 57 ans sur l’ensemble de l’année 2016 !

Les véhicules vendus sont généralement âgées de 6 à 10 ans. Il s’est tout de même vendu près de 930 000 voitures de plus de 16 ans. La plupart de ces acheteurs sont des jeunes qui recherchent des véhicules à petit budget.

À propos de Jonathan Comte

Transfuge d'une enseigne à réseau lyonnaise, Jonathan, passionné d'automobile et de nouvelles technologies, occupe actuellement le poste de Community Manager au sein de la société France Casse.
Publié dans la catégorie Statistiques automobiles et tag . Enregistrer le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.