Quelles sont les différences entre un scooter et une 50 à boîte ?

Les avantages de la conduite d’un deux-roues sont nombreux : il est plus facile de circuler en ville, d’éviter les embouteillages, de se garer … cela procure aussi une certaine sensation de liberté. Et quand il s’agit d’un scooter – de 50 cm3 ou moins – ou d’une moto 50cc, on peut conduire dès l’âge de 14 ans. Pour les personnes nées avant le 1er janvier 1988, il suffit d’avoir le BSR (brevet de sécurité routière) ou le permis de conduire.

Pour celles nées après le 1er janvier 1988, il est nécessaire de détenir le permis AM. Néanmoins, si l’âge légal de conduite est similaire pour ces deux véhicules, ils se distinguent l’un de l’autre à plusieurs égards. Ils présentent des différences d’ordre mécanique, et aussi d’utilisation, qui sont déterminantes lors du choix de votre deux-roues. En effet, mieux vaut se renseigner avant sur leurs particularités afin d’opter pour le bon modèle, surtout s’il s’agit d’un premier achat.

Vitesses et prise en main … un mode de conduite différent

Au premier abord ces deux véhicules semblent proches. Pourtant, quand on y regarde de plus près, on constate des dissemblances. Pour commencer, la selle d’un scooter est de faible hauteur ce qui la rend accessible à toutes les tailles. En revanche, celle d’une moto 50cc est plus importante et quand on mesure 1m60 ou moins, il s’avère difficile de poser les pieds par terre à l’arrêt, ce qui est dangereux. Ensuite, la conduite n’est pas identique. Un scooter est aisément maniable parce que son centre de gravité est plus bas. De même, il est vif, réactif aux reprises et aux accélérations car il est doté d’une boîte de vitesses automatique. Sur la 50 à boîte, elle est mécanique donc il faut passer les vitesses, embrayer, débrayer. Quand on a l’habitude de conduire une voiture, ce n’est pas compliqué. Mais à 14-15 ans, la prise en main est moins évidente. Il faut un peu d’entraînement pour la maîtriser. Puis, le poids des deux véhicules n’est pas identique, la moto 50cc étant plus légère. Si elle offre moins de stabilité qu’un scooter, elle compense au niveau de la performance.

choisir un scooter pour la ville

Milieu urbain ou campagne … à chaque environnement son deux-roues !

En raison de leurs caractéristiques, ces deux-roues ne correspondent pas aux mêmes besoins. Pour choisir le véhicule idéal, il faut donc tenir compte de ses usages et surtout, des trajets qui seront effectués. Pour rouler en ville, le scooter est la meilleure solution. Son gabarit, sa bonne tenue de route, ses rangements et ses équipements en font un allié en milieu urbain. A l’inverse, la moto 50cc est plutôt adaptée à des grands espaces, à la campagne, d’autant qu’elle circule facilement sur des chemins de terre ou mal entretenus. Avec un scooter, ce sera plus délicat et risqué. Sachez également que ce dernier protège mieux en cas d’intempéries car il abrite davantage les jambes et les pieds, et vous pouvez ajouter un tablier. Enfin, rappelons que malgré leurs différences, ces deux véhicules nécessitent le port d’un casque et de gants de protection, de la vigilance lors des utilisations et bien sûr, de respecter le code de la route. En outre, on trouve autant de pièces détachées pour l’un que pour l’autre. Ainsi, cela vous permet de vous occuper des réparations si vous aimez la mécanique !


Suivez l’actualité de France Casse sur Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.