TOP 5 des arnaques à éviter lors de l’achat d’une voiture d’occasion

arnaque sur achat voiture occasion

Le choix d’une voiture est vaste et cela peut s’apparenter à une véritable énigme, lorsqu’il s’agit de l’acheter et de l’acquérir parfaitement entretenue. L’un des principaux problèmes du marché relève de l’incapacité des acheteurs à ne pas identifier rapidement les escroqueries courantes relatives aux voitures d’occasion. Certaines voitures peuvent attirer votre attention. Toutefois, elles peuvent se révéler trompeuses.

La méthodologie de cette étude

Source des données : La recherche du sujet sur les arnaques les plus courantes, relatives aux voitures d’occasion, a été menée par carVertical. La plateforme de recherche de l’historique des voitures de carVertical rassemble une multitude d’informations sur les voitures individuelles. Notamment des enregistrements provenant de registres nationaux et privés, de diverses bases de données, de compagnies d’assurances et de bases de données de véhicules volés dans de nombreux pays différents. Ainsi, l’ensemble des sources ont été utilisées pour cette étude.

Période de l’étude : carVertical a analysé les rapports d’historique des voitures d’avril 2020 à avril 2021.

Échantillon de données : Plus d’un million de rapports d’historique de voitures ont été analysés.

Pays : Cette étude a été réalisée en utilisant les données de l’Allemagne, de la Croatie, de la Bulgarie, de la Hongrie, de l’Estonie, de la Finlande, de la France, de la Belgique, du Bélarus, de l’Italie, de la Lettonie, de la Lituanie, de la Pologne, de la République tchèque, de la Roumanie, de la Russie, de l’Ukraine, de la Serbie, de la Slovaquie, de la Slovénie et de la Suède.

infographie sur arnaque voiture occasion
infographie du partenaire Carvertical

Selon l’étude de carVertical, voici les arnaques les plus courantes à éviter lors de l’achat d’une voiture d’occasion :

1.  La voiture est endommagée

 Les villes deviennent de plus en plus denses et les conducteurs sont plus susceptibles d’être impliqués dans un accident de voiture. L’étude de carVertical a révélé que près d’un tiers (31 %) de toutes les voitures contrôlées via leur plateforme avaient subi des dommages.

Lors du choix d’une voiture, il est conseillé de vérifier l’égalité des écarts entre les panneaux de carrosserie. Si certains des espaces sont plus larges que d’autres, cela peut indiquer la détérioration des pièces structurelles ou que des réparations peu coûteuses ont été effectuées. Certains escrocs essaient de les dissimuler. Les clients doivent donc inspecter le véhicule minutieusement.

2.  Le kilométrage contrôlé

Dans le cadre de l’enquête de carVertical, un véhicule sur six (16,7 %) a fait l’objet d’un contrôle du kilométrage. La fraude au kilométrage est très courante chez les escrocs qui importent des voitures d’occasion et tentent de les vendre avec de faux relevés du compteur kilométrique. Les voitures diesel sont beaucoup plus susceptibles de faire l’objet d’une fraude au kilométrage.

Une simple correction du compteur kilométrique est une procédure abordable d’un point de vue financier sur le marché noir. Cependant, cela peut augmenter la valeur d’une voiture de 25 % voire plus. Les véhicules convoités sont particulièrement concernés.

Les voitures au kilométrage modifié sont aisément identifiables et l’usure générale d’un véhicule est un bon indicateur. Si les sièges, le volant ou le sélecteur de vitesse sont usés mais a contrario que le kilométrage semble bas. Préférez vous retirer de l’achat de cette voiture et privilégiez-en une autre.

3.  La voiture est volée

Sur le marché des véhicules d’occasion, l’expérience d’achat d’une voiture volée s’apparente probablement à l’arnaque la plus contraignante. En général, l’on note deux conséquences :

·        une confiscation du véhicule,

·        des complications pour récupérer l’argent versé lors de l’achat.

Au cours des 12 derniers mois, carVertical a identifié plusieurs centaines de voitures volées. Cela a permis aux clients d’effectuer une économie de temps et d’argent.

4.  La voiture était un taxi ou une voiture de location

Certains conducteurs ne connaissent pas l’historique de leur véhicule. Il est tout à fait possible que ce dernier ait été un taxi ou une voiture de location. Les chauffeurs de taxi accumulent généralement un kilométrage considérable et, la plupart du temps, transportent des passagers sur des routes urbaines. Les taxis et les voitures de location s’usent généralement plus vite et sont très souvent moins bien entretenus.

Grâce à carVertical, environ deux mille voitures ont été identifiées l’année dernière comme d’anciens taxis ou voitures de location. Parfois, il est possible de les identifier, à partir de la couleur de la peinture. Cependant, les escrocs les plus obstinés peuvent repeindre le véhicule. Les rapports d’historiques constituent la meilleure solution pour éviter ces voitures.

5.  Le prix de la voiture est trop faible

Les acheteurs de voitures d’occasion doivent également éviter les véhicules soupçonnés d’être de bonnes affaires, même si la tentation les pousse à franchir le pas. Si le prix semble ne pas refléter la réalité du marché, les acheteurs doivent approfondir leurs recherches en comparant la voiture avec d’autres véhicules similaires, sur d’autres marchés de voitures d’occasion. Parfois, ces voitures sont importées, poinçonnées ou présentent des dommages cachés qui donnent l’illusion d’une bonne affaire. En fin de compte, les acheteurs ont tout intérêt à stopper leur démarche et s’atteler à dénicher une nouvelle opportunité. Un prix bas n’implique pas nécessairement une arnaque. Il arrive que des personnes aient besoin de vendre leur voiture de toute urgence pour des raisons diverses. Cependant, dans la plupart des cas, un prix bas peut être une bonne raison de vérifier en ligne l’historique de la voiture. Cela peut expliquer pourquoi le prix est aussi bas.

Conclusion

Affirmer l’acquisition d’une voiture d’occasion fiable lors de son achat est une tâche difficile. Toutefois, l’utilisation des rapports d’historique en ligne permet aux acheteurs de découvrir la véritable identité d’une voiture et d’éviter de faire l’objet d’arnaques courantes. Adopter un point de vue critique, peut éviter aux acheteurs de se faire berner et d’épargner des dépenses imprévues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *