Assurance auto et confinement : une baisse des primes prévue ?

baisse assurance confinement

Confinés pendant plusieurs semaines, les automobilistes et les motards ont peu, voire quasiment pas utilisé leurs voitures et leurs motos. Sachez que la loi prévoit une baisse d’assurance dans ce cas de figure. C’est dans cette optique que l’association des consommateurs UFC-Que Choisir sollicite une baisse des cotisations en matière d’assurance auto-moto. Décryptage avec Détective Banque.

Une forte baisse des accidents corporels

Depuis le début du confinement, les déplacements en moto et en voiture sont réduits. Les accidents corporels enregistrés ont également chuté. L’association des consommateurs UFC-Que Choisir avance même une estimation de baisse d’environ 90 % depuis le début du confinement. Selon elle, ce chiffre ne devrait pas passer en dessous de la moyenne historique pour quelques temps.

baisse accident de la route
Avec la période de confinement, les accidents de la route ont sensiblement diminué

Une baisse imposée par la loi en vigueur

En son article L113-4, le code des assurances prévoit que pendant la durée de son contrat d’assurance, l’assuré peut bénéficier d’une baisse de la prime lorsqu’il y a une diminution du risque encouru.

En cette période si particulière, la fréquence d’utilisation des véhicules a baissé. Les risques d’accidents corporels ont également diminué considérablement. Toutes les conditions requises par la loi sont ainsi réunies.

Cette même loi prévoit par la même occasion que l’assuré a le droit de dénoncer la convention avec son assureur si ce dernier ne consent pas à cette réduction de prime. N’hésitez d’ailleurs pas à consulter les avis sur Direct Assurance si vous souhaitez procéder à des comparaisons d’offres d’assurance en vue de changer d’assureur.

Une demande adressée au Ministre de tutelle

L’association des consommateurs a récemment publié sur son site web un document adressé au Ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire. Dans cette demande, l’UFC Que Choisir sollicite le ministère de tutelle afin qu’il exige une diminution des primes de la part des compagnies d’assurance au profit des assurés.

aide assurance auto confinement que choisir
Le magazine Que Choisir est venu en aide aux automobilistes

L’association propose d’allouer une partie des économies faites par les assureurs pendant le confinement pour augmenter le budget familial. En effet, elle estime que les compagnies ont réalisé des gains considérables pendant cette période spéciale. La baisse des indemnités allouées avoisinerait ainsi les 2,3 milliards d’euros.

L’UFC Que Choisir estime que cette baisse doit être proportionnelle à celle des cotisations. Elle propose ainsi de diminuer les primes. Des taxes collectées pour l’État sont comprises dans ce montant. L’association avance ainsi une baisse de prime s’élevant à plus de 2 milliards d’euros. Une réduction à hauteur de 29 euros par moto et de 50 euros par voiture serait envisageable selon son scénario. D’après les données émanant de la FFA, en moyenne, une prime d’assurance avoisine les 500 euros. En général, plus de la moitié de ce montant sera attribuée à l’indemnisation des victimes.

Une demande approuvée par certains assureurs

Du côté des assureurs, les avis sont partagés. Certaines compagnies n’ont pas tardé à agir. La Matmut a par exemple informé ses assurés d’un gel de tarifs pour l’année prochaine. Pour cette année en cours, l’assureur offrira même deux mois de prime à certains profils de clients. De son côté, la Maif a décidé de procéder au remboursement d’un montant de 30 euros pour chaque véhicule assuré. Leurs sociétaires ont le choix entre prendre ce montant ou en faire un don auprès des associations œuvrant contre le covid-19. Pour sa part, la compagnie d’assurance AMV a décidé d’offrir l’équivalent d’un mois de cotisation à ses clients.

Une demande qui ne fait pas l’unanimité

Si le Ministre de tutelle a encouragé les autres compagnies à prendre des mesures dans ce sens, cette demande de l’UFC Que Choisir de rembourser ou d’abaisser la prime ne fait pas l’unanimité. Assurland a à ce sujet avancé que l’impact du coronavirus est difficile à mesurer à ce jour. Le cofondateur du comparateur d’assurances, Olivier Moustacakis a admis que la baisse des accidents de la route a engendré une économie considérable pour les assureurs. Toutefois, il a précisé que d’autres coûts supplémentaires ont été générés par la pandémie. D’importantes pertes de revenus ont en effet été enregistrées en matière d’assurance santé, or ces économies compenseraient les coûts additionnels liés à ces pertes.

Comment demander un remboursement ?

L’association encourage les sociétaires à prendre contact avec leurs assureurs afin de demander une baisse de leurs assurances auto – moto. Elle conseille de leur envoyer une simple lettre recommandée avec accusé de réception. L’UFC Que Choisir suggère même une lettre type sur son site web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.