actu auto et moto du 10 au 16 fevrier

actu auto et moto fevrier

Essai, nouveauté, étude de marché, la rédac de France Casse réalise pour vous une veille de l’actualité auto et moto. Détendez-vous et suivez l’actu du monde de l’automobile !

Sommaire de la semaine du 23 au 29 mars :

Le salon de la moto sur la région lyonnaise vient de fermer ses portes

salon de la moto lyon

Ce ne sont pas moins de 70 000 visiteurs qui se sont déplacés au salon lyonnais de la moto. Avec plus de 100 000 m², ce salon se rapproche très rapidement de sa 30ème édition. Avec pratiquement 3 000 véhicules et plus de 400 exposants, cet évènement incontournable de la région propose de nombreuses démonstrations « indoor ». Cascades de motos, véhicules électriques ou encore motos de légendes sont présentes dans cet évent organisé à Eurexpo du 12 au 16 février. De nombreux stands présentent des pièces d’occasion moto pour les passionnés de deux-roues. Une bonne idée pour remettre sur de bonnes roues sa bécane pour les beaux jours !


Le marché automobile britannique est en pleine souffrance !

Le marché britannique en souffrance depuis plusieurs années

Et pourtant… Que dire de ces magnifiques autos ! Luxueuses, impressionnantes, originales, on pourrait trouver de nombreux adjectifs pour valoriser ces autos dédiées essentiellement à des passionnés. Mais le Brexit est arrivé et a changé beaucoup de choses, notamment dans le milieu de l’automobile. L’année 2019 a vu une baisse significative dans la fabrication de ces véhicules premiums : 14 % de baisse dans la production de véhicules entre 2018 et 2019. Depuis l’été 2016, on peut comptabiliser une chute de 25 % toujours dans le domaine de la fabrication. Deux ans en arrière, ce marché automobile s’était fixé un objectif d’attendre les 2 millions d’unités produites pour 2019. On est vraiment très loin du compte avec seulement 1.3 million.

Le Brexit a provoqué de nombreux ralentissements sur toute l’économie britannique. La Livre Sterling a perdu beaucoup de valeur ce qui a rendu l’importation des pièces auto beaucoup plus chères. Très à la traine sur le marché de l’électrique et de l’hybride, cette orientation stratégique a largement freiné les automobilistes. On peut également noter le scandale autour du Diesel qui a naturellement fait baisser les ventes.


La route fait autant de victimes que le crash de 7 avions

Les chiffres du nombre de décès dans le monde ne fait qu’augmenter

C’est une donnée qui est très inquiétante : chaque jour dans le monde, on peut comptabiliser 3 700 personnes qui sont tuées dans un accident de la route. Le nombre de décès peut se comparer à plusieurs avions qui s’écraseraient le même jour. Rapporté à une année, le chiffre atteint des sommets : 1.35 million de personnes décédées. A ce niveau, la situation en France s’améliore. En 2019, le nombre de décès recensés était le plus faible de toute son histoire : 3 493 en comptant les territoires d’outre-mer.

Pour trouver des solutions pour faire baisser ces chiffres mondiaux du nombre de décès sur les routes, une conférence ministérielle de la sécurité routière se tiendra du 19 au 20 février à Stockholm. On ne vous cache pas que la solution n’arrivera pas aussi vite que cette réunion, mais de nombreux points vont pouvoir être évoqués pour permettre de réduire ces chiffres.


Le superéthanol E85, une nouvelle tendance

nouveau carburant
Le bio éthanol de plus en plus présent sur le territoire français

Dans un avenir proche, il sera certainement le grand concurrent des voitures électriques. Il vous promet d’importantes baisses de dépenses pour votre carburant. Vous savez de qui je vais vous parler ? Le carburant à l’éthanol.

Pour vous résumer la situation :
  • De nombreux Français ont déjà fait le pas vers cette révolution
  • Il intègre entre 65 à 85 % de bioéthanol (alcool fabriqué à partir de betterave, maïs ou blé)
  • Ce carburant est essentiellement produit en France
  • 80 % du parc auto roulant serait compatible
  • Il pourrait réduire de 40% les émissions de CO2
  • Son prix est très attractif

Le géant pétrolier TOTAL a doublé sa capacité de distribution d’E85, avec un objectif de 750 stations attendu pour fin 2020.

Plusieurs questions peuvent se poser pour mettre en place cette carburation sur son véhicule.

Que faut-il mettre en place pour utiliser ce carburant?

Deux solutions s’offrent à vous : l’installation d’un boitier de conversion pour une voiture essence ou acheter un véhicule flexfuel (qui peut accepter le E85). Pour les boitiers, ils sont disponibles depuis quelques années mais il a fallu attendre fin 2017 pour obtenir l’autorisation officielle afin de convertir son véhicule. Il faut d’ailleurs effectuer ce changement chez un installateur agrée et il vous faudra également renouveler votre carte grise. Vous pouvez également chercher un véhicule d’occasion qui possède cette technologie flexfuel.

Comment se prépare la mise en place du boitier?

Premièrement, les boitiers de conversion peuvent s’installer sur un véhicule essence possédant la norme EURO3. Au-delà de ce niveau, les véhicules vendus à partir de l’an 2 000 peuvent utiliser ce boitier. Second point, la puissance fiscale de l’auto doit être inférieure à 14 CV et elle ne doit pas posséder de filtre à particules.

Quels sont les prix des installations ?

Le fameux boitier peut varier entre 700 et 1500 euros en fonction des différentes qualités. Il faudra modifier votre carte grise, ce qui engendrera bien évidemment un coût supplémentaire. Certaines régions ont mis en place une aide pour le financement de cette conversion :

  • Provence-Alpes-Côte-D’azur
  • Grand Est
  • Hauts-de-France

A combien peut-on estimer les économies ?

Avec ce nouveau carburant, vous pourrez diviser par deux votre dépense. Mais attention, quelques nuances sont à préciser. On consomme d’avantage de carburant E85 que de carburants essences pour réaliser une distance de 100 km.

Les économies peuvent donc être importantes. Cependant, il faut prendre en compte le prix de l’installation du boitier. Pour les gros rouleurs, le système sera très vite amorti, mais pour les personnes qui ne roulent pas beaucoup, la rentabilité mettra certainement plus de temps à arriver.

Où peut-on réaliser le plein de son véhicule ?

Les stations qui possèdent ce nouveau carburant ne représentent seulement que 10 % du marché. Fin 2018, on pouvait en comptabiliser un peu plus de 1 100 sur tout le territoire français. Il est important de vérifier si vous possédez une station proche de chez vous. Vous pouvez pour cela vous aider du site bioethanolcarburant.

4 Comments

  1. le système de fabrication de l’éthanol de Total consomme 1 litre de pétrole par litre d’éthanol fabriqué…cherchez l’erreur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.